⚡ LIVRAISON GRATUITE PARTOUT DANS LE MONDE ! -15% pour Black Friday Code = FRIDAY15 ⚡ 

0

Votre panier est vide

Pays du Matin Calme
31-05-2020

Pays du Matin Calme

7 minutes de lecture

Quelle étrange passion pour le Pays du Matin Calme

La belle excuse dans ce qui s'est passé est que ma motricité a encore diminué, quelques habituels balbutiements de ma santé depuis longtemps et une sédentarité en plein essor grâce à mon âge certain ; j'ai beau avoir une foultitude d'activités virtuelles y compris les jeux vidéos que je pratique depuis 1992, des recherches médicales, un semblant de vie associative à distance, de la lecture bien sûr, une petite série télé ou un film sans prétention permettent  de grandes récréations entre tous ces faux-semblants…Abonnée depuis peu aux diffuseurs de vidéo y compris YouTube et compagnie, j'ai découvert avec étonnement puis ravissement les dramas coréens ! De là, tout est parti…

Drapeau Coréen

Grand Drapeau Coréen

Inconsciemment, j'en étais restée aux souvenirs de la Corée des années 50. Ma mémoire était loin d'être à jour sur le sujet surtout qu'à l'époque, j'étais enfant et pas très intéressée par les soubresauts de l'Histoire de la péninsule. Alors là, je suis restée bouche bée et tout de suite sous le charme de ce pays et de son évolution étonnante en si peu de temps. Vous croyez que le charme des stars de dramas y est pour quelque chose ? Mais bien entendu ! Ils sont, sans avoir l'air, porteurs des couleurs de leur pays dans le monde entier. Plus le fait qu'il me reste un vieux fond de romantisme à l'eau de rose qui a refleurit comme un matin de Printemps… (Sortez les violons, il y a matière, là !) ça m'a fait craquer sur des acteurs préférés et chanteurs de K-pop. Qui ça ? Je ne le dirai pas, je ne veux pas faire de jaloux.

Hé bien oui,  j'adore regarder des séries et me jettent la pierre ceux qui ne craquent pas de temps en temps en cachette, quelque soit leur niveau d'éducation, de culture ou de leur rang social, avec la boîte de mouchoirs pas loin. Vous n'allez pas dire le contraire, c'est un fait que j'ai constaté chez bien des personnes avec qui j'ai abordé le sujet récemment et dont j'aurais, sans bouger un cil, juré qu'elles étaient aux antipodes de ces mondes-là. Nos séries occidentales de qualité sont éparpillées voire rares et les bonnes ont été vues et revues avec, au final, de la lassitude. Le look des acteurs est trop téléphoné, leurs jeux souvent assez pauvres quant aux scénarios, un peu trop simplistes ou dont les intrigues nous prennent pour des imbéciles.

 Temple coréen

Mais là, pardon ! C'est plus la même ambiance. Sur la quantité phénoménale de séries asiatiques disponibles de nos jours, la diversité et la qualité des scenarii sont impressionnantes. Nos cultures s'essoufflent là où le monde asiatique explose de vitalité, de jeunesse et de créativité, comme une graine plantée en terrain vierge qui va puiser une renaissance de toute son espèce en quelques jours, quelques heures et donner des merveilles. J'avais constaté ce phénomène de terrain intellectuel vierge dans les années 60 en milieu universitaire au Québec mais pour des raisons différentes, sans doute à cause du manque de références historiques anciennes de tout le continent américain qui contrastait de façon flagrante avec le poids de l'Histoire et de nos schémas culturels figés dans nos structures mentales sclérosées d'Européens. En Corée du Sud, les raisons en sont plus complexes et j'essayerai de développer ce sujet un peu plus tard.

Et aussi, d'une manière plus spontanée, j'ai tout de suite et avec étonnement été conquise par les paysages magnifiques, les villes, les îles, la mer, le mélange des vieux quartiers historiques de Séoul, par exemple avec au fond de l'image la tour … ou l'antenne…. La beauté des palais et des temples jouxtant la hardiesse de l'architecture moderne coréenne alliant  l'harmonie spatiale à l'exploit des techniques de construction.

Busan

La cuisine Coréenne

Un des fonds de scène reste aussi très présent dans tous les dramas, c'est la nourriture, ce réflexe de demander dans les pires moments ou même les moments romantiques à souhait : - Est-ce que tu as mangé ?"  Les restos de rue ou les plus luxueux sont si souvent les lieux de scènes importantes, ces habitudes de la femme coréenne d'apporter des plats tant à ses enfants que pour honorer une personne d'une condition supérieure. Ca me rappelle l'ambiance d'après guerre en France dans les années 50 où il était si important d'avoir bien mangé, où il n'était pas question qu'un invité à notre table ne prenne deux fois d'un plat et où mes grands-parents habitant la campagne ne nous laissaient repartir en ville sans un carton rempli à caquer de leurs conserves, des fruits et légumes de leur jardin selon la saison, des œufs frais et du fromage blanc de leur chèvre.

Quand j'ai commencé à surfer un peu sur le Net pour en savoir plus sur ce pays, j'ai été tout de suite frappée par les innombrables réactions des Occidentaux devant cet étalage de plats de toute sorte de cette cuisine asiatique, vendus si peu chers avec pléthore d'accompagnements renouvelables à l'infini et gratuitement. Et mon premier réflexe quand j'ai entendu le terme de Kimchi a été de dégoter la première recette de cet incontournable accompagnement des plats asiatiques sud coréen, pas seulement coréens. Là aussi, je découvrais… Quand j'ai parlé de kimchi à ma sœur (de cœur) chinoise de Taïwan, elle a tout de suite parlé de son kimchi à elle et on a papoté de longues minutes sur la question au téléphone. Je me suis précipitée pour acheter quelques bons choux chinois puis j'ai dégoté en ligne une épicerie coréenne, basée d'ailleurs à Avignon, où ma sœur se produisant tous les ans au Festival, s'approvisionne régulièrement quand elle y séjourne. Drôle de coïncidence ! Et…. J'ai fait mon premier Kimchi, évidemment beaucoup moins épicé que sur place mais tellement bon….là, d'ailleurs, je prépare mon 3ème kimchi… Il sera un peu plus épicé celui-là mais j'y vais progressivement, même si j'aime le piment, il s'accompagne parfaitement avec du riz ou des nouilles.

 T Shirt Kimchi

T shirt Kimchi

Cela dit, comme je sais cuisiner certains plats asiatiques dont surtout des vietnamiens puisque mon mari était métis vietnamien/français et qu'il cuisinait comme un dieu, je me suis mise à cuisiner coréen depuis 3 mois, tous les jours. Et pour couronner le tout, je recouvre un peu de santé en ayant perdu 5 bons kilos ! Carrément !

 

Les alcools coréens 

Ce qui m'a frappé aussi c'est cette habitude qu'ont les coréens de se saouler fréquemment et je dirais même assidûment y compris les femmes. Ce qu'il y a, c'est qu'on se saoule très vite à ce prix-là et il semble, enfin de loin, que les asiatiques en général ne tiennent pas très bien l'alcool. Est-ce une mauvaise info ? C'est l'impression que donnent tous ces braves dramas…

C'est un grand sujet d'étonnement pour moi. Je vais fouiner pour trouver les pourquoi et les comment. En attendant, j'ai bien entendu trouvé du soju et dégusté avec très peu d'étonnement cette fois. Bizarrement, je m'attendais à ce goût comme si j'en avais bu toute ma vie. Et pourtant, je suis sûre de n'avoir pas eu de vie antérieure en Corée, aucun souvenir ne remonte à la surface de ma mémoire karmique contrairement à certaines régions du monde. Mais là, je m'égare, je m'égare….pardon ! Et je comprends l'engouement des coréens pour leur boisson préférée, vraiment !

 T shirt Soju

T shirt Soju

Les routes et bâtiments coréens

Ancienne conductrice de petits bolides, j'ai bien sûr flashé sur les voitures et les routes ; quel bonheur ! Un confort sur la route que j'ai retrouvé en Amérique mais avec une échelle du pays qui reste humaine, loin des espaces américains d'une autre planète… Et ces quartiers de Séouls par exemple où avoisinent les traits d'une mégalopole ultramoderne et les petites rues tortueuses bordées de maisons anciennes magnifiques aux charpentes en poutres décorées et sculptées et aux toits retroussés et aux portails impressionnants ! Cependant, que ce soit dans l'architecture antique ou moderne en Corée du Sud, il y a un sens de l'esthétique inné partout, une notion d'harmonie des espaces et de l'articulation entre eux particulièrement développée, une prolongation du sacré de la Nature dans les bâtiments qui y sont inscrits sans violence pour l'environnement et un enchaînement de bâtiments modernes d'une créativité architecturale sans précédents et audacieuse qu'ont l'air de suivre leurs promoteurs. Quelle chance ! Dans nos écoles d'Architecture à Paris ou même en Amérique du Nord, on a tous rêvé d'en faire autant mais si on dessinait des projets aussi audacieux, on se faisait tancer vertement et notre créativité devait se recroqueviller à chaque tentative dans nos pauvres coquilles d'escargots. Trop futuristes, trop farfelus et surtout trop chers, nous disait-on !

Au cours de mes pérégrinations sur les ressentis des voyageurs français sur place, des européens qui vivent là-bas et des documentaires de tout acabit que j'ai pu puiser ça et là sur le Net, ma passion pour ce pays et ses habitants n'a fait que croitre. A force de fouiner, j'ai des contacts coréens en France et sur place, des relations françaises là-bas et en France, et on a tous ce même état d'esprit, cette communauté de pensée, cet élan vers tous les aspects de la question. Je n'ai pas encore très bien compris pourquoi et je vais y réfléchir. Promis, j'écrirai ce que j'aurai trouvé…

Soldat coréen

Champs social

Un dernier volet de mon observation est le constat de cette évolution sociale inouïe qui se déroule sous nos yeux. En exemple, en tant que femme, je me tourne vers la condition des femmes et des filles coréennes. Certains de leurs combats ressemblent à ce que j'ai vécu ici en France dans les années 50 où nous participions activement dans notre quotidien à construire de meilleures conditions de liberté et de considération de la part de nos sociétés occidentales d'après guerre. Nous avons mis des années à ce que ça bouge dans le bon sens, là en quelques mois les choses avancent à grande vitesse. Et ce qui frappe le plus, dans cette évolution, c'est que sont préservées les bonnes valeurs, le respect de l'autre en particulier qui ont déserté depuis longtemps nos sociétés dites civilisées et nous posent de graves problèmes jusque dans le quotidien de nos familles… Il faut souhaiter que ces valeurs alliées à une meilleure reconnaissance de la valeur de l'individu progressent dans une harmonie préservée et vivante.

 

Mon rêve d'aller là-bas grandit chaque jour comme une nostalgie du pays natal.

Découvrez notre article sur Je t'Aime en Coréen 

Avec l'aimable témoignage de Mijo


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Restez Informé de nos nouveautés