Article Kawaii

Kawaii -

Kawaii

de lecture - mots

1) KAWAII ? VOUS AVEZ DIT KAWAII ?

Si la culture Japonaise vous parle ne serait-ce qu'un peu, vous devez connaître le fameux KAWAII qui a remplacé le « c'est troooop mignon » dans la bouche de nos ados. Expression généralement poussée dans un petit cri d'admiration. (Méfiez-vous, cela fonctionne aussi sur certains adultes !)

Cependant, à l'origine, cette appellation qui pourrait se traduire par « adorable » n'avait pas du tout la même signification. Elle dérive de « kawayushi », un vieux mot qui possède une connotation péjorative. On pourrait définir ce dernier par des termes qui inspirent la pitié comme : vulnérable, petit, misérable...

C'est à l'orée des années 80 que la tendance, la culture kawaii prend tout son essor à l'est du monde. En quelques décennies, le style a évolué en diverses aspirations proposant des genres variés comme le Yami Kawaii, le Guro Kawaii, le Ero Kawaii, le Yume Kawaii (invasion de licornes), le Shibu Kawaii ou le Decora. (Nous les décrypterons prochainement dans de nouveaux articles.)

 
Couple kawaii    Couple Kawaii

Aujourd'hui, du kawaii, il y en a partout ! Il suffit de se balader à Shibuya ou à Harajuku pour se prendre de la « mignonneté » dans les mirettes. Plus encore, popularisé par les manga, le kawaii se glisse directement dans le mode de vie des japonais grâce aux publicités, affiches, arts urbains, transports à l'effigie de personnages craquants (ex : Pikachu), cuisine, musique et j'en passe.

 
Femme Kawaii

2) UNE JEUNESSE QUI ÉTOUFFE

Les codes de la société nippone étant très stricts, ils ne laissent que peu de place à l'individualisme et à l'épanouissement personnel. La jeunesse ne trouve pas sa place dans ces diktats. Mal vus par les aînées, puisque considérés comme oisifs et immatures, ces teenagers en souffrance se rebellent en affirmant leur besoin de rêver et leur refus de grandir. Pour ce faire, ils arborent de la dentelle, du rose, des nounours, des pompons, des bonbons, des couettes, tout ce qui peut les aider à renvoyer une image naïve et ingénue.

 
Jeune tenue kawaii

Les femmes en sont, d'ailleurs, les pionnières. Bien que ce ne soit pas un style qui leur soit exclusif, il est tout de même bien plus répandu chez la gente féminine qui n'hésite pas à adopter toute une attitude afin de ressembler à de petites filles innocentes et irrésistibles, prêtes à vous faire fondre en faisant la moue.

L'industrie du commerce surfant sur cette vague naissante, inonde alors le marché avec toutes sortes de goodies, qu'il s'agisse de mode, accessoires, jouets, papeterie, peluches, tout y passe. Et la magie du business opère ! Hello Kitty, ça vous parle ?

Chapeau Kawaii

Chapeau Kawaii

3) ET EN FRANCE ?

En France, le kawaii se répand à petite échelle dans une forme légère. On se pare par petites touches. Comprenez qu'on ne portera qu'un seul vêtement à la fois ou bien on préférera se mettre en valeur grâce à un sac, une paire de collants, des bijoux ou des barrettes.

On porte surtout des t-shirts, des sweats, des vestes, des robes avec des icônes issues de la pop/geek culture comme celles des manga, voire des jeux vidéos. On aime aussi les personnages chibi (technique de dessin où l'on rapetisse l'illustration originale, on lui donne des rondeurs enfantines et on lui grossit exagérément les yeux) qu'ils soient existants ou imaginaires.

 

Dessin kawaii

Étrangement, bien que la France soit le deuxième pays consommateurs de manga, au monde, la tendance se positionne loin derrière les pays asiatiques comme la Corée, la Chine ou Taiwan. Et plus troublant encore, elle laisse d'autres pays occidentaux la devancer, comme par exemple l'Angleterre et les États-Unis.

4) ET SI J'AI ENVIE DE DEVENIR KAWAII ?

Sur le net, il y a quantité de tutos et d'adresses pour faire de vous la reine (ou le roi) du kawaii.

Jeune femme Kawaii

 

Kawaii femme   kawaii attitude

 

kawaii    Style kawaii

Pour commencer, il vous faut de la couleur. Du pastel, du flashy, du pétant, du pétillant, on ne lésine pas sur les mélanges de tons et sur les superpositions de motifs et de matières. Le noir et le gris sont acceptés mais uniquement s'ils n'assombrissent pas la tenue.

Ensuite, choisissez des imprimés mignons. Il y a une quantité infinie d'options : bonbons, fruits, pâtisseries, animaux, personnages, glaces, poupées. L'important étant de respirer le cuteness à plein nez et d'offrir une impression de rondeur et de douceur à votre style.
Ajoutez-y des jupons bouffants, de la dentelle, des tissus fluides ou plissés, serrés à la taille ou au contraire amples mais jamais trop long.

Femme kawaii à tokyo

Puis munissez-vous d'accessoires en nombre illimité. De la chaussure à nœuds jusqu'au chouchou poilu en passant par le sac doudou. Tout est permis. Les bas à tête de chat, les bonnets lapin à longues oreilles, les mitaines pattes d'ours, les bracelets ornés de tranches de pastèque en pâte fimo... Faites-vous plaisir. Ne vous posez pas de questions, laissez votre cœur dégouliner tel un marshmallow devant ces objets qui s'adressent directement à l'enfant qui sommeille toujours en vous.

Vêtement Kawaii

Vêtement Kawaii

Bien que le kawaii soit né pour faire front à une société qui impose la maturité au plus jeune âge étouffant avant l'heure la fantaisie et l'insouciance, je me pose tout de même une question : Au final, les Japonais ne seraient-ils pas plus ouverts d'esprit et plus expressifs que nous qui jugeons une personne à son apparence sans pour autant oser dépasser la « normalité » ?


C'est à méditer...

Voici un autre article autour de notre Boutique Kawaii qui pourrait vous plaire 

Avec la participation de Lisa (la coccinelle-mudangbeolle)

MJ FRANKO


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.